Communiqué de presse: Regula Rytz est prête pour les élections au Conseil des États de 2019

Candidature au Conseil des États

La Conseillère nationale Regula Rytz a annoncé aujourd’hui qu’elle est prête à se porter candidate des Verts du Canton de Berne à l’élection au Conseil des États de 2019. L’ancien Conseiller d’État Bernhard Pulver renonce à poser sa candidature. Le 15 janvier 2019, les délégués des Verts du Canton de Berne désigneront leur candidat au Conseil des États.

Aujourd’hui, Bernhard Pulver et Regula Rytz ont communiqué ensemble leur décision relative à une candidature des Verts au Conseil des États. L’ancien Conseiller d’État Bernhard Pulver a annoncé qu’il renonçait à poser sa candidature à l’élection au Conseil des États. Dès 2019, il désire avant tout se consacrer au positionnement du groupe de l’hôpital de l’Ile comme leader des groupes hospitaliers suisses. Il estime en outre que 2019 est une année propice à l’élection des femmes. « L’égalité des chances pour tous les êtres humains sans égard à leur sexe et à leur forme de vie est une de mes préoccupations les plus importantes. Il est grand temps que les femmes, après leur longue exclusion de la démocratie en Suisse, trouvent enfin une place égale – aussi au Conseil des États. » déclare Bernhard Pulver. « Les Verts ont toujours été à l’avant-garde de la politique de l’égalité des chances et ils le resteront. Comme, avec Regula Rytz, une candidate expérimentée et disposant d’un large réseau au niveau politique est à disposition, j’ai décidé de renoncer. Je soutiendrai Regula Rytz de toutes mes forces dans la campagne électorale. Elle serait au sein du Conseil des États la forme idéale d’expérience et de renouvellement. »

En tant que politicienne de longue date, Regula Rytz dispose d’une vaste expérience à tous les niveaux de la communauté. Depuis son retrait de son poste de Conseillère municipale de la Ville de Berne, elle s’est fortement engagée au sein du Conseil national dans la politique de l’environnement, de l’économie et de l’égalité des chances et elle a remporté des succès importants. Au cours de cette législature et sous sa présidence, les Verts ont gagné beaucoup de terrain lors des élections au niveau cantonal et communal et ils sont, du point de vue du pourcentage, les plus forts gagnants. Les succès obtenus, notamment l’adoption de la stratégie énergétique 2050 et la sortie du nucléaire, revêtent une importance primordiale. « Ma disponibilité pour une candidature au Conseil des États représente pour moi un attachement à un Canton de Berne fort et moderne. Dans ma campagne électorale, le veux souligner le rôle central que joue la région de la capitale pour la Confédération et encourager l’esprit novateur bernois. Je m’engage depuis longtemps dans des réseaux innovants tels que, par exemple, l’Association Bern NEU gründen », a déclaré Regula Rytz à la conférence de presse. « Les élections 2019 concerneront le climat. Une élection pour le destin de l’environnement, mais aussi pour le climat social dans notre pays. »

Jan Remund, Co-Président des Verts du Canton de Berne, est ravi de la candidature de cette politicienne expérimentée. Regula Rytz dispose d’un large réseau au niveau politique et, en raison de sa compétence professionnelle et de sa capacité de dialogue, elle est très bien acceptée par toutes les couleurs politiques. C’est ainsi que lors des élections de 2015, elle a obtenu le deuxième meilleur bilan de panachage de tous les Conseillers et Conseillères nationales dans le Canton de Berne. « Le moment est venu de renforcer les Verts. Nous apportons des réponses convaincantes à la crise climatique, à la division de la société et à l’affaiblissement de la démocratie. Le Conseil des États joue ici un rôle central. Au cours des trois dernières années, il a souvent apporté des corrections importantes et doit continuer de le faire à l’avenir. Pour ceci, il convient de consolider les forces écologiques et sociales et, bien entendu, celles des femmes. Nous, les Verts, voulons apporter notre contribution. Nous voulons progresser lors des élections nationales d’octobre 2019 et consolider ainsi notre influence au sein du Palais fédéral. »

En tant que quatrième force politique du Canton de Berne, les Verts veulent poser leur candidature au Conseil des États, comme ils l’ont fait en 2011 et 2015. Le 9 janvier 2019, le Comité formulera sa recommandation de nomination à l’attention de l’assemblée des délégués. Les délégués procéderont à la nomination officielle le 15 janvier.

Communiqué de presse (PDF)